NOUS, PRINCE ORLLIE-ANTOINE DE TOUNENS,


Considérant que l´Araucanie ne dépend d´auncun autre État, qu´elle est divisée par tribus, et qu´un gouvernement central est réclamé par l´intérêt particulier aussi bien que par l´intérêt général ;

DÉCRÉTONS CE QUI SUIT :


Art. 1er. Une monarchie constitutionnelle et héréditaire est fondée en Araucanie ; le prince Orllie-Antoine de Tounens est nommé roi.

Art. 2. Dans le cas où le roi n´aurait pas de descendants, ses héritiers seront pris dans les autres lignes de sa famille, suivant l´ordre qui sera établi ultérieurement par une ordonnance royale.

Art. 3. Jusqu´à ce que les grands corps de l´Etat soient constitués, les ordonnances royales auront force de loi.

Art. 4. Notre ministre secrétaire d´État est chargée des présentes.

Fait en Araucanie, le 17 novembre 1860.

Signé : Orllie-Antoine 1er

Par le roi :

le secrétaire d´État au département de la justice :

Signé : F. Desfontaine.