Jean Bosco (1815-1888) Histoire et origines
Fils de petits paysans de la région de Turin, il est élevé par sa mère et un prêtre après la mort prématurée de son père. Il est vivement attiré par la religion et entre au séminaire de Turin, où il fait ses études.

Il est ordonné prêtre et se consacre aux malades, aux prisonniers et à tous les déshérités avec zèle et charité chrétienne. Peu à peu, sa véritable vocation se précise et il prend sous sa protection enfants abandonnés et adolescents dans la misère. La tradition veut que cette vocation ait été suscitée par l'anecdote suivante : dans une église, alors qu'un sacristain malmenait un enfant, Jean Bosco prit sa défense.

Il fonde la congrégation des Salésiens pour la jeunesse masculine. La fondation comprend un foyer, donne des cours du soir, ouvre un atelier d'apprentis, une école, organise des camps de vacances. Son contact avec les enfants est excellent. Jean est ouvert, tolérant, bon et plein d'humour. Il fonde quelque temps plus tard une oeuvre similaire, mais pour les jeunes filles : l'institut des soeurs de Marie-Auxiliatrice.

L'oeuvre de Jean Bosco connaît rapidement un grand retentissement, et les instituts se multiplient en Europe.

Il envoie des missionnaires, hommes et femmes, aux quatre coins du monde pour développer l'instruction religieuse par l'intermédiaire de la Société salésienne.

Date Saint Jean Bosco est fêté le 31 janvier. Intercession-protection-patronage

Il est canonisé en 1934 et proclamé par Pie XI patron des apprentis.